EL MOUDJAHED

Journée nationale des handicapés : 3.032 handicapés pris en charge,à fin 2007

 
L'Algérie célèbre la Journée nationale des handicapés. Cette date  qui renvoie souvent à la marginalisation et la souffrance de cette population, évoque également  les efforts consentis par les pouvoirs publics pour améliorer le vécu des personnes aux besoins spécifiques qui se sont traduits par  l'augmentation de la pension versée à celle-ci, depuis juillet dernier passant ainsi, de 3000 à 4000 DA, en attendant  une autre revalorisation des pensions des personnes souffrant de handicap à 100 %, sur proposition du Chef du gouvernement.  Cette même politique consacre,   par ailleurs le droit à la formation professionnelle. En effet, dans le cadre du programme d'appui à l'insertion  sociale et  professionnelle des personnes en situation de handicap, couronnée par  la signature d'une convention cadre entre le ministère de la Formation et de l'Enseignement Professionnels et celui de la solidarité Nationale pour  assurer des actions de formation professionnelle en intra muros et au niveau des centres de formation spécialisés ainsi que la  mise en  apprentissage des jeunes handicapés auprès des entreprises publiques,  3032  personnes aux besoins spécifiques ont bénéficié,  à la fin de l'année 2007, de formations professionnelles. Parmi ceux-là, le bilan du secteur de la formation professionnelle, en matière d'insertion socioprofessionnelle des jeunes handicapés, relève 1 228 filles. Cette stratégie d'intégration socioprofessionnelle  prônée, à la faveur des réformes engagées  par le département de la formation et de l'Enseignement professionnels, s'attelle  à ne point laisser en marge de la société, les jeunes sans qualifications mais aussi, les personnes souffrant de handicap.
Il s'agit, en fait, aujourd'hui, à travers cette nouvelle vision qui inscrit parmi ses priorités  de contribuer, voire  d'augmenter l'efficacité de prise en charge des jeunes  de mieux   préparer cette frange de la population  à s'insérer dans la vie active.  Par ailleurs, afin de favoriser le droit des personnes handicapées à exercer un travail décent, ces mêmes personnes sont intégrés dans les centres d'aide par le travail, les fermes pédagogiques, les ateliers protégés et les centres de distribution de travail à domicile, dont les créneaux développés  au sein de ces structures relèvent des corps de la formation professionnelle, l'artisanat, la sous traitance, des métiers de la terre et de l'élevage.  A travers ces établissements, il est donné aux personnes handicapées, la possibilité de s'affirmer en tant qu'individu capable d'assurer une production, sanctionnée par l'attribution d'un salaire facteur d'insertion sociale. Aujourd'hui.
Il faut dire que la prise en charge des jeunes handicapés et leur accompagnement socioprofessionnel est un volet important des actions qu'entreprend le secteur de la formation professionnel qui dispose d'un vaste réseau de structures pour  répondre aux besoins en formation de toutes les catégories sociales. Pour rappel, 350.000 livres dans les différentes spécialités, ont été imprimés en braille et mis à la disposition des stagiaires aux besoins spécifiques, en 2007, en prévision de la rentrée de la formation professionnelle pour handicapés.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×