el watan

 
  

Handicapés

La dignité avant tout

La Fédération des associations des handicapés moteurs (FAHM), sise à la cité Les Asphodèles de Ben Aknoun, a été créée en 1992 pour venir en aide à cette frange de la société qui est privée de motricité.

Jessica Hernandez, chargée de la direction des droits de l’homme au sein de cette fédération, préfère parler de personnes en situation de handicap : « Nous avons créé une direction de la promotion des droits des handicapés dans le but de sensibiliser la société civile sur le cas de ces personnes à mobilité réduite. Il ne s’agit pas de s’apitoyer sur leur sort, mais d’agir concrètement pour améliorer leur situation et les aider à avoir une vie normale. Comme tout un chacun, ces personnes ont besoin de travailler, d’avoir accès aux soins, d’avoir un toit... Hélas, force est de constater que les préjugés ont la peau dure et que malgré leurs compétences, ces personnes en situation de handicap ont vraiment des difficultés à trouver des postes de travail... », nous dit-elle.Un bureau d’accueil situé au niveau de leur siège à Ben Aknoun est mis à la disposition des adhérents. Des assistantes sociales y reçoivent et informent les personnes handicapées sur leurs droits (obtention des cartes de handicapé, d’assurance, inscription à une formation professionnelle...). Cette fédération dispose également d’une auto-école gérée par l’Union des handicapés moteurs de la wilaya d’Alger, préparant au permis de conduire catégorie F. Par ailleurs, la FAHM organise des ateliers (informatique, couture...) dans le but de sortir ces personnes de leur isolement. Hassen Boufekroun, chef de ce projet intitulé « L’accompagnement à la quête d’autonomie », nous en dit plus : « Le but de ces ateliers qui sont en fait des espaces de socialisation est d’aider les personnes handicapées à rompre l’isolement dans lequel ils vivent, de reprendre confiance en eux et de les préparer à s’insérer dans la société. » Ces ateliers se déroulent actuellement à la maison des associations (ministère de la Solidarité nationale). Toutefois, la FAHM dispose de deux locaux vétustes qui, faute de moyens, restent fermés. « Nous lançons un appel à tous les maçons, électriciens, plombiers et autres pouvant nous aider à y entamer des travaux », nous dit Jessica Hernandez et de poursuivre : « Nous espérons voir les entreprises jouer le jeu en donnant la chance aux personnes handicapées d’avoir un emploi ! » La FAHM veille à l’insertion des personnes handicapées (paraplégie, poliomyélite, myopathie, sclérose en plaques, amputation et autres pathologies invalidantes) et cela par l’accès au droit à des soins de santé, le droit à la formation professionnelle.

FAHM. Cité Les Asphodèles, Bt B n°2

Ben Aknoun

Site Web : http://www.fahm.asso.dz

M. G.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site